Compasso

Au sein du Comité consultatif de Compasso, des personnalités s'engagent en faveur de l'intégration professionnelle

Le Comité consultatif de Compasso exerce une fonction de conseil. Les recommandations et l'expertise étendue de ses 13 membres sont des pierres angulaires du réseau et de sa stratégie. La réunion annuelle du comité s'est tenue à Berne le 16 août 2019. Bref retour sur cette rencontre.
Lors de sa séance annuelle, le Comité a bénéficié cette année à Berne de l'hospitalité attentionnée de Swisselect, membre de Compasso. L'atmosphère de ces rencontres se caractérise par l'esprit d'ouverture et l'intérêt des membres du comité, qui s'y rendent avec plaisir pour des échanges d'idées.

Sous la direction du président du comité consultatif Rudolf Stämpfli (président du conseil d'administration de Stämpfli Gruppe AG), Compasso peut compter sur un comité comprenant des personnalités en vue: des parlementaires fédéraux tels que Pascale Brudererer (présidente d'Inclusion Handicap) et Adrian Wüthrich (président de Travail Suisse) ainsi que les membres de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique Alex Kuprecht (CSSS-E), Christian Lohr (CSSS-N) et Regine Sauter (CSSS-N). Font aussi partie du comité des employeurs, tels les CFF, des assureurs comme Helsana, des représentants de branches comme HotellerieSuisse, des partenaires de système comme Florian Steinbacher (président de la Conférence des Offices AI), ainsi que des experts comme Meinrad Ender (directeur de la coopérative Band-Genossenschaft).

Melanie Mettler, nouvelle codirectrice générale de Compasso, commente ainsi le développement positif du réseau: "Compasso s'est encore développée, au point de compter aujourd'hui déjà près de 100 membres impliqués dans diverses activités d'intégration professionnelle. L'accent sera mis désormais sur un groupe cible important pour Compasso, celui des associations de branches et régionales, afin d'atteindre le plus grand nombre possible d'employeurs.

S'intéresser à l'aptitude plutôt qu'à l'inaptitude au travail
Martin Kaiser, président de Compasso, revient sur les produits et les priorités thématiques de Compasso au cours de ces 12 derniers mois. Le profil d'intégration axé sur les ressources (PIR)Achtung Link öffnet sich in einem neuen Fenster, par exemple, continue de susciter un grand intérêt et reçoit des commentaires très positifs de la part des employeurs et des médecins qui l'ont utilisé. Son écho médiatique est également encourageant. Cet outil, qui optimise la coopération entre employeurs, médecins et travailleurs dans les démarches visant le maintien en emploi, a fait l'objet d'un reportage dans le cadre de l'émission Puls à la télévision alémanique SRF, à côté du nouveau certificat d'aptitude au travail de Swiss Insurance Medicine SIMAchtung Link öffnet sich in einem neuen Fenster (Médecine d'assurance suisse). L'utilisation combinée de ces deux instruments est très prometteuse et accompagne efficacement le changement de paradigme qui consiste à passer d'une réflexion axée sur les déficits du travailleur à une réflexion centrée sur ses ressources. Dans une prochaine étape, le PIR devrait encore être développé afin de pouvoir servir également à l'intégration initiale ou à la réintégration.

Lors de sa réunion, le Comité conseille également le Secrétariat sur un projet imminent avec le Bureau fédéral de l'égalité pour les personnes handicapées BFEHAchtung Link öffnet sich in einem neuen Fenster. D'une importance primordiale pour Compasso, ce projet vise à intégrer la question de l'inclusion dans les canaux et les produits du réseau et à rendre ce thème plus accessible aux employeurs. Dans le cadre de ce projet, Compasso révisera complètement sa page d'accueil et l'adaptera aux besoins de ses groupes cibles. Un autre élément du projet consistera à réexaminer les exemples pratiques et les instruments visant l'inclusion. Afin de les sensibiliser encore mieux à ces questions importantes, Compasso mettra à la disposition des employeurs (en particulier des PME) de toute la Suisse des informations sur les environnements de travail inclusifs, le maintien de l'employabilité et la réinsertion.

Dans leur rôle d'ambassadeurs et d'entité stratégique, mais aussi très concrètement en raison de leurs connaissances spécialisées, les consultant-e-s forment un organe important du réseau. Une partie de la séance du comité est donc consacrée à l'enregistrement et à la mise en débat des contributions, opinions, expériences et évaluations relatives aux activités en cours de Compasso. L'échange est particulièrement précieux pour les projets en chantier, de même que pour le positionnement stratégique permanent de l'association. Les participants discutent de la nécessité de maintenir au cœur du positionnement de Compasso le souci des personnes atteintes dans leur santé. La sensibilisation des employeurs, tout comme le développement d'instruments axés sur la pratique, restent considérés comme une tâche essentielle. Il apparaît également important de maintenir la pression en faveur d'un développement ultérieur du système et d'améliorer constamment la coopération afin de réduire le plus possible les barrières entre employeurs et employés. A cet égard, la question de savoir comment mieux coordonner encore les intérêts du secteur public, des assureurs et des employeurs pour améliorer l'employabilité des travailleurs en situation précaire conserve dès lors toute son acuité.

(10.09.2019)
Transmettre