Compasso

Interview de notre membre et sponsor La Poste

Pourquoi La Poste, en tant que sponsor de Compasso, s’active-t-elle en faveur de l’intégration professionnelle?

La Poste attribue la plus haute importance à la santé des collaborateurs. En cas d’accident ou de maladie, nous les soutenons du mieux que nous pouvons pour leur permettre de retrouver leur travail. Puisque différents intervenants sont impliqués dans un processus de réintégration, il est essentiel qu’il y ait coordination et collaboration entre tous les acteurs en Suisse (entreprises, thérapeutes, médecins, hôpitaux, AI, suva, indemnités journalières, caisses de pension). C’est au niveau de cette interface que Compasso intervient pour simplifier la collaboration entre les acteurs. Voilà pourquoi La Poste joue un rôle de sponsor. C’est ensemble que nous sommes forts et que nous pouvons trouver une solution appropriée pour chaque personne concernée.

Quelle forme prend concrètement votre engagement dans l’intégration professionnelle? Quelles offres, ou services, La Poste fournit-elle à ses collaborateurs ?

La Poste dispose de son propre système de gestion des cas. Les collaborateurs absents de leur travail pendant une assez longue période du fait d’une maladie ou d’un accident sont suivis par un ou une gestionnaire de cas. Il s’agit en principe d’un soutien précoce destiné à permettre une réintégration rapide des collaborateurs et à éviter une chronicité des problèmes. Les gestionnaires de cas assurent la coordination et la coopération avec les médecins traitants et les assurances sociales; ils définissent aussi un plan de réintégration avec les collaborateurs, les supérieurs hiérarchiques et les médecins. Au besoin, on prévoit une activité qui ménage le travailleur ou on le place temporairement à un poste adapté, par exemple dans une activité en position assise au centre de tri des lettres ou avec une tournée de distribution spécialement conçue pour qu'il n’ait pas besoin de porter des paquets. Si la situation de santé de la personne exige une réorientation professionnelle, le centre de carrière lui apporte son soutien.

Quels conseils pouvez-vous donner aux autres employeurs ?

Prévenir plutôt que soigner. A cet égard, une bonne gestion des présences est payante en termes qualitatifs (maintien durable de la capacité de travail et des prestations), quantitatifs (moins de fluctuations) et financiers. Sur la base de ce principe, La Poste a mis au point un système de gestion globale de la santé comportant de nombreuses offres à caractère préventif. Les mesures sont mises en œuvre de manière ciblée là où elles sont raisonnables. Par exemple: séminaires de sommeil pour les travailleurs en équipe, cours de santé alimentaire pour les collaborateurs de l’entreprise, ateliers de résilience pour les équipes ou consultations de physiothérapie dans des centres de logistique. En cas d’absences liées à une maladie ou à un accident, l'essentiel est d'assurer des échanges réguliers avec les collaborateurs. De même, une formation continue des conseillers RH est indispensable pour un accompagnement optimal des personnes concernées et de leurs supérieurs hiérarchiques.
(07.09.2018)
Transmettre