Compasso

Interview des CFF, notre membre et sponsor

Pourquoi les CFF se mobilisent-ils en faveur de l’intégration professionnelle et comme sponsor de Compasso?

Pour les CFF, l’intégration professionnelle est à bien des égards un thème important et utile. Les collaborateurs qui ne peuvent pas être réintégrés au monde du travail diminuent le potentiel de valeur ajoutée d’une entreprise et sont une source de coûts divers pour les assurances. A ces deux titres au moins, il faut éviter cela. Sur le plan personnel, social et financier, il est également préférable que les collaborateurs puissent se maintenir en poste dans une activité adaptée plutôt que de percevoir une rente. De plus, les CFF exercent leur responsabilité sociale, ce qui compte aussi, pour la gestion et l'économie d'entreprise.
Les CFF jugent la (ré)intégration professionnelle nécessaire pour des considérations à la fois humaines et sociales et s’engagent dès lors aux côté de Compasso en tant que sponsor.

Comment se présente concrètement votre engagement en faveur de la (ré)intégration? Quelles offres ou services votre entreprise offre-t-elle à ses collaborateurs?

Aux CFF, il y a des années que le case management interne fait partie intégrante de la gamme de services que nous offrons aux collaborateurs en matière d'employabilité, de santé et d'aide sociale.
L'objectif prioritaire du case management est de maintenir ou rétablir en poste les collaborateurs autant que possible dans leur activité d'origine. Lorsque ce n'est pas possible, ou en partie seulement, nous cherchons la forme d'aide complémentaire la plus appropriée dans le système des assurances sociales.
Pour favoriser l'intégration, les CFF dirigent l'unité opérationnelle "Anyway", qui comprend une centaine de postes destinés aux collaborateurs sérieusement atteints dans leur santé. En outre, ils entretiennent un contingent de 100 "postes d'intégration", qui peuvent être utilisés spécifiquement, de cas en cas, à des fins d'intégration hors du tableau des effectifs inscrit au budget.

Quels conseils pouvez-vous donner aux autres employeurs?

Selon sa taille et ses règles en matière de droit du travail, une entreprise doit vérifier si avoir son propre case management se justifie. Aux PME ayant des collaborateurs dans une mauvaise passe, nous recommandons de prendre rapidement contact avec leur Office AI ou avec l'assurance d'indemnités journalières.
Aux CFF, la réinsertion de collaborateurs dans un domaine d'activité autre que leur domaine traditionnel est comparable à l'engagement nouveau d'une personne ayant des problèmes de santé dans une PME: pour cela, un facteur de réussite important consiste à se donner le temps nécessaire pour examiner attentivement l'adéquation entre la personne et le poste de travail. Les bonnes procédures d'essai sont soutenues par l'AI financièrement et sous la forme d'un coaching efficace.
(04.05.2018)
Transmettre