Compasso

Interview du SECO, notre membre

Pourquoi le SECO s'engage-t-il dans le domaine de l'intégration professionnelle en tant que membre de Compasso?

Maintenir l'employabilité de personnes actives atteintes dans leur santé est l'objectif commun de l'assurance chômage (LC) et de Compasso. Le SECO juge les activités de Compasso également judicieuses sur la toile de fond de la collaboration de l'AC avec l'assurance-invalidité (AI). La perte d'un-e employé-e entraîne des coûts élevés pour l'entreprise comme pour l'économie en général. La clé du succès est aux mains des employeurs, que Compasso soutient de son mieux par ses activités.
En tant que membre de Compasso, le SECO peut faire valoir ses ressources de manière ciblée sur des thématiques spécifiques et dans les groupes de réflexion de Compasso. Par ailleurs, les groupes de travail interdisciplinaires sont particulièrement utiles pour l'élaboration de nouveaux instruments. La collaboration dans les groupes de travail en faveur de projets spécifiques assure encore plus efficacement les transfert de connaissances sur des priorités thématiques et en faveur de l'innovation dans les domaines de la détection précoce, du maintien de l'employabilité et de la réinsertion de travailleurs.

Quel est le rôle du SECO en matière d'intégration professionnelle?

En tant qu'autorité suisse du marché du travail, le SECO a des responsabilités à l'égard de la loi sur l'assurance-chômage (LACI) et de la loi fédérale sur le service de l'emploi et la location de services (LES). Le service public de placement effectué par les offices régionaux de placement (ORP) vise une réinsertion rapide et durable des chômeurs dans le monde du travail. Tel est l'objectif dont s'inspire l'application tout entière de la LACI, évaluée et pilotée sur la base d'une analyse comparative entre les ORP.
Les conseillères et conseillers des ORP placent des chômeurs inscrits et les assistent de leurs recommandations. Les ORP veillent tout spécialement à définir d'entente avec les demandeurs d'emploi des stratégies capables de prévenir le chômage de longue durée. Parallèlement, il importe également, bien sûr, d'encourager les initiatives personnelles des demandeurs.

Quels conseils donnez-vous aux employeurs en matière d'intégration professionnelle des personnes atteintes dans leur santé?

Le SECO soutient entièrement les orientations de Compasso en faveur de cette intégration. Employés judicieusement et à la bonne place, les travailleurs temporairement diminués ont en effet les meilleures chances de pouvoir à nouveau donner le meilleur d'eux-mêmes. De plus, on sait d'expérience que ce sont des employés particulièrement motivés et loyaux. Il fournissent aussi une contribution très précieuse à la maîtrise de certains défis comme la pénurie de personnel qualifié ou le vieillissement démographique. Enfin, toute réinsertion professionnelle réussie soulage les assurances sociales et bénéficie à l'économie dans son ensemble.
(01.06.2018)
Transmettre