Compasso

Notre consultant Meinrad Ender se présente

En quelques mots, quel est votre parcours professionnel?
Je suis ingénieur sur machines de formation, avec des cursus complémentaires en économie et gestion d’entreprise. Je dirige la coopérative Band à Berne depuis 15 ans. Avant cela, je n'avais eu aucun contact avec le domaine social ni le monde des handicapés mais j’ai toujours vu très clairement un avantage dans ce contact. Parce que dans mon travail, tout ou presque tourne autour des thèmes du travail et de l'insertion professionnelle, nous œuvrons exactement à l’interface de l’économie et de l’humain.

Qu'est-ce qui motive votre engagement de conseiller Compasso?
La coopérative Band se mobilise depuis plus de 70 ans pour intégrer au monde du travail des personnes atteintes dans leur santé ou souffrant d‘un handicap social. Dans cette tâche, il y a beaucoup d’obstacles à surmonter, de multiples conditions-cadre à prendre en compte et de nombreux ponts à construire. Il est donc toujours utile de chercher de nouvelles façons de mettre sur pied des prestations et de démanteler des barrières avec des personnes attachées aux mêmes principes que vous. Ces dernières années, Compasso a réalisé beaucoup de choses dans ce domaine et si je peux contribuer tant soi peu à la poursuite de ce développement, c'est pour moi une motivation suffisante.


En tant que directeur de la coopérative Band, quels conseils donnez-vous aux employeurs en matière d'intégration professionnelle?
En tant que chef de PME, on ne sait pas d'emblée dans quoi l’on s’engage quand on souhaite intégrer des personnes souffrant d’un handicap dans l'entreprise. A qui a-t-on affaire? Combien d'efforts cela demandera-t-il? De quoi faut-il tenir compte? Hésiter est donc tout à fait compréhensible. C'est justement par là que je commence, en disant aux intéressés: faites un effort, osez, lancez-vous, cela en vaut la peine! Je parle vraiment d'expérience: une intégration réussie dans l'entreprise apporte à celle-ci une valeur ajoutée absolue, avant tout sur le plan humain, ce qui compte vraiment en définitive.
(31.01.2020)
Transmettre