Compasso

Questions posées à Ed Schumacher, lauréate du Prix social de Bâle-Ville 2018

En quoi consiste concrètement votre engagement dans le domaine de l’intégration professionnelle?
Dans notre entreprise, nous proposons de nombreux stages et stages d’essai – que ce soit pour des élèves, des jeunes sortant de l'école sans formation ultérieure, des élèves venant d’offres transitoires, ainsi que diverses évaluations pour l’AI et d’autres institutions semblables.
Pour finir, nous offrons 2 places d’apprentissage par an dans le cadre de l’association de formation (Lehrverbund) avec Overall (nous y sommes formateurs), toujours pour des cas difficiles, tels des problèmes psychiques, d’immaturité ou des interruptions multiples de l’apprentissage, etc.
Peu importe comment les candidats jeunes (pour la plupart) sont occupés dans notre entreprise, on leur donne très tôt et très vite des responsabilités et l’expérience montre que cela les aide beaucoup à gagner en confiance et en auto-contrôle, ce qui a résolu plus d’un problème.

Quelle est votre motivation pour l’engagement?
Ma motivation personnelle réside sans doute dans le fait que mes propres expériences vécues dans ma jeunesse me permettent de comprendre ce qui se passe chez ces jeunes dans leur situation. J’ai donc un lien très direct avec eux, ils me comprennent en conséquence et me prennent donc au sérieux.
Bien sûr, ce qui me motive le plus, c’est quand j’apprends régulièrement, par le biais de divers canaux, que des personnes que j’ai eu l’occasion d’accompagner ont trouvé leur chemin dans la vie, exercent un métier et sont entièrement intégrés dans la société.

Quel conseil pouvez-vous donner à d’autres entreprises dans le domaine de l’intégration professionnelle?
Quelle question difficile; avoir toujours une oreille attentive pour les collaborateurs, y compris pour les questions et problèmes soit-disant de moindre importance (ou personnels). Faire preuve de beaucoup de patience pour les collaborateurs pas (encore) parfaitement efficaces et faire ressortir leur potentiel. Être humain, rester humain, peu importe la pression des chiffres.
(01.06.2018)
Transmettre